Specialiste video surveillance, camera surveillance
_

Nos produits

Nos Marques

Frais de port et information livraison

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

logo paiement par paypal

Comment bien choisir sa caméra-espion et comment l'utiliser en respectant le cadre règlementaire français ?

Traceurs GPS : comment ça marche ? Pourquoi les mettre en place ? Que dit la loi ? Les yeux et les oreilles discrets et intelligents de la sécurité

Le 07 février 2018

De nos jours et avec toutes les technologies à notre disposition actuellement, il peut être tentant d'utiliser une caméra espion pour découvrir ce qui se passe chez soi quand on est absent.

De nos jours et avec toutes les technologies à notre disposition actuellement, il peut être tentant d'utiliser une caméra espion pour découvrir ce qui se passe chez soi quand on est absent. Mais comment choisir correctement son dispositif espion ? Comment l'utiliser en respectant la loi française ?
Voilà quelques pistes qui devraient vous aider à y voir plus clair dans ce domaine.

Tout d'abord, quelle caméra choisir ?

Avant de se décider pour tel ou tel modèle, il faut se demander quelle utilisation va être faite de la caméra espion.
Ensuite, il faut définir le budget que vous voulez mettre dans le dispositif car, selon les options, la fourchette de prix est très vaste, pouvant allez de 10€ à plus de 300€ facilement.

Il existe une très grande variété de caméra espion sur le marché, et, après avoir défini vos besoins, il vous sera facile de trouver celle qui vous convient.

Voici quelques exemples de ce qui existe :

- la mini-caméra : c'est une caméra de petite taille qui est donc facilement dissimulable dans n'importe quelle pièce de votre maison. Sa petite taille n'affecte en rien la qualité des vidéos enregistrées, ce qui est appréciable. (Tarif : de 30 à 100€)

- la caméra interrupteur ou détecteur  de fumée : ce sont certainement les caméras les plus discrètes. Elles ont souvent de grandes capacités de stockage des images et, le plus souvent, peuvent être pilotées à distance. Quasiment tous les modèles sont équipés de détecteur de mouvement déclenchant l'enregistrement. (De 20€ à 100€)

- le stylo-caméra : très simple à utiliser et très discret, le stylo-caméra vous permettra de filmer autour de vous sans que votre entourage s'en rende compte, ou vous pourrez le laisser dans un pot à stylo sur votre bureau pour savoir ce qui se passe quand vous êtes ailleurs. Pour pouvoir enregistrer vos images, il faudra équiper votre stylo d'une carte microSD si celle-ci n'est pas fournie lors de l’achat. (Tarif : de 15 à 70€)

- les lunettes caméra : encore une fois, ce dispositif est très simple à utiliser. Vous déclencherez l'enregistrement en appuyant simplement sur un bouton situé sur les branches de vos lunettes. Facile à porter, elles pourront recevoir une carte SD et ainsi permettre l'enregistrement de vos vidéos. Très discrète, elles vous permettront de filmer tous ce qui se passe devant vous sans que personne ne le devine. (Tarif : de 20 à 90€)

- la caméra espion clé USB ou porte-clés : ces deux types d'objets, très communs, peuvent facilement dissimuler une caméra espion qui vous permettra d'enregistrer images et son. (Tarif : de 20 à 60€)

- l'ours en peluche caméra : dans ce dispositif, la micro-caméra est cachée au niveau des yeux de la peluche que l'on peut facilement prendre pour un simple jouet ou un objet décoratif. Cette caméra-espion filmera donc tout se qui se passe dans son champ de vision. La peluche espion est, très souvent, équipée d'une garde mémoire de grande capacité pour pouvoir stocker de nombreuses heures de vidéos, et d'un port USB ou vidéo pour pouvoir les récupérer facilement. ( Tarif : de 15 à 80€)

Les différentes options des caméras espion :

Selon le budget que vous souhaitez mettre dans votre caméra, vous pouvez bénéficier de diverses options comme la détection de mouvement qui déclenche l'enregistrement, un micro intégré pour capturer le son en plus de l'image, le pilotage à distance, la fonction jour/nuit pour que la caméra puisse filmer de nuit également, l'horodatage, qui permet d'ajouter date et heure sur les images stockées.

Les différents modes d'enregistrement de vos images :

Selon le modèle choisi, les images seront filmées en continue ou, si l'option existe sur votre caméra, l'enregistrement commencera avec une détection de mouvement.
Une fois en marche, les images doivent être stockées quelques part.
Selon le type de caméra espion que vous choisirez et le budget que vous y mettrez, vous disposerez de deux options d'enregistrement : sur carte SD ou enregistreur traditionnel.

Les cartes SD permettent d'enregistrer plusieurs heures d'images et de les consulter facilement sur un téléphone ou un ordinateur. C'est le système d'enregistrement le plus utilisé dans le domaine des caméras espions.

L'enregistrement traditionnel exige que vous vous équipier d'un enregistreur. Celui-ci permet de stocker beaucoup plus de contenu. Son installation peut nécessiter l'aide d'un professionnel car, selon les modèles, cela peut être assez complexe.


Que nous dit la loi sur l'utilisation des caméras espions ?

En France, il est interdit de filmer des personnes à leur insu, la loi protège les citoyens.

Toute utilisation d'une caméra de surveillance dans un lieu public doit faire l'objet d'une déclaration en Préfecture et doit être indiqué par un panneau d'information.

Si vous décider d'installer des caméras à votre domicile, vous n'êtes pas soumis aux dispositions de la loi
"Informatique et Libertés". Mais, la vie privée des personnes filmées doit être respectée (selon l'article 9 du Code Civil)  et vous ne pouvez pas diffuser les images sur des réseaux publique comme Facebook ou Youtube ni les conserver plus d'un mois.

Tout d'abord, un particulier ne peut filmer qu'à l'intérieur de sa propriété. Il lui est formellement interdit de filmer la voie publique, même si c'est pour surveiller une place de parking par exemple. En tant que particulier, vous n'avez pas le droit de filmer les passants, voisins, etc.

Si vous employez des personnes à votre domicile, c'est les règles du Code du travail qui s’appliquent et vous devez informer vos employés de la présence de caméra de surveillance à votre domicile, qui est leur lieu de travail. Par contre, il est interdit de filmer vos employés de façon continu pendant leurs heures de travail. Vous devez prévoir des moments où ils ne seront pas filmés ou des zones hors champ des caméras.

Quelles sont les formalités administratives lors de l'installation de caméra :

Si votre installation est destinée à filmer uniquement votre famille, vous n'avez aucune démarche à accomplir, ni auprès de la préfecture ni auprès de la CNIL (Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés)

Par contre, si vous employez des personnes à votre domicile et que les images sont enregistrées sur un support physique, vous devez obligatoirement effectuer une déclaration auprès de la CNIL (Loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 modifiée par la loi du 6 août 2004). Le formulaire pour réaliser cette démarche est très facilement trouvable sur internet.

Tous manquements à ces règles vous exposent à des poursuites judiciaires.

mon panier

0  article

0,00 €

Valider mon panier
mot de passe oublié

informations

DERNIERE MISE A JOUR LE

lun. 19 février 2018 à 10:44

nos partenaires

 

logo paiement carte bleu

 

 

Logo expédition dhl
 
 
 assistance clientAssistance client
 
 
 
Notre chaine youtube